Aujourd’hui dans votre KultBox : les Grammy Awards 2019, une édition mi-figue mi-raisin

Titre conseillé : Freundchen – Tensnake

C’est un véritable événement au sein de la communauté musicale américaine, ils sont chaque année
retransmis en direct dans le monde entier et rassemblent ce que l’on pourrait qualifier de la « crème
de la crème » des artistes musicaux internationaux ; cette année, la cérémonie avait lieu au Staple
Center de Los Angeles
et il y avait du beau monde : si vous n’aviez pas encore trouvé, on parle bien sûr
des Grammy Awards.

Plébiscités par les uns, boycottés par les autres, les « Grammys » n’en sont pas moins un véritable show
dans lequel se sont produits les plus grands artistes de tous les temps. Affolant la Toile et les réseaux sociaux,
la cérémonie est depuis quelques années source de débats mémorables, et la cuvée 2019 n’a pas échappé à la
règle.

Et le grand vainqueur est… absent

Childish Gambino (de son vrai nom Donald Glover) est définitivement le grand gagnant de la soirée : le Californien
a remporté 4 prix, dans les catégories « Chanson de l’année », « Enregistrement de l’année », « Meilleure
performance rap » et « Meilleure vidéo musicale » grâce au désormais connu (et controversé)
This Is America.
Cela aurait pu donner lieu à une séquence de remerciements ou une performance mémorable… si l’artiste avait
été là
. En effet, Childish Gambino a refusé l’invitation à la cérémonie, ainsi que l’offre de l’Académie (
National
Academy of Recording Arts and Science, ndr
) de se produire sur scène. Si cela peut sembler surprenant au premier
abord, cette décision est toutefois compréhensible, sachant que Donald Glover souhaite mettre un terme à sa
carrière musicale
en tant que Childish Gambino.

Boycott, insultes et photo : merci Ariana !

Elle aussi était absente de la cérémonie : Ariana Grande a décidé de boycotter les Grammy Awards, alors qu’elle
devait se produire sur scène, suite à un désaccord avec le comité d’organisation de la cérémonie.

Cela aurait pu en rester là, mais non : Ariana nous a quand même permis de voir la robe qu’elle était supposée
porter ce soir-là, avant de tenir des propos injurieux à l’égard du comité d’organisation de la cérémonie sur
Twitter, arguant que ce dernier avait fait preuve d’un manque de respect en invitant la famille du défunt Mac Miller,
son ex-compagnon dont l’album
Swimming était nommé dans la catégorie « Meilleur Album Rap ».
Mais ne vous en faites pas, une récompense et on oublie tout ! La chanteuse a ainsi remporté son premier Grammy
pour son album
Sweetner, dans la catégorie « Meilleur Album Pop de 2019 ».
Et pensé à retirer ses messages passés de Twitter…

Une apparition surprise de…

Michelle Obama. Vous avez bien lu, celle qui est sans conteste l’une des Premières Dames les plus appréciées de
l’histoire des États-Unis a fait une apparition très remarquée en début de cérémonie, accompagnée de Jennifer
Lopez, Lady Gaga, Jada Pinkett Smith et Alicia Keys
, maître de cérémonie de cette 61
ème cérémonie.

« Des disques de la Motown que j’ai écoutés dans le quartier sud à la chanson Who run the world de Beyoncé,

qui m’a nourrie au cours de la dernière décennie, la musique m’a toujours aidée à raconter mon histoire »

Michelle Obama

Si elle le discours qu’elle a livré n’a duré que quelques minutes, il a été salué par un salve d’applaudissements dans
la salle. Malgré le côté galvanisant de la scène, et une introduction très réussie
l’ex Première Dame n’est pas
parvenue à dissimuler un côté quelque peu « surfait » qui n’a pas manqué de rappeler au public ses ambitions
en termes de politique…

Victoire de Cardi B, Drake censuré en direct

Deux nominés récompensés que l’on attendait : Cardi B, pour son album Invasion of Privacy sacré
« Meilleur Album de rap » devant
Swimming de Mac Miller, Astroworld de Travis Scott et Daytona de Pusha T, et le
rappeur Drake pour son titre
God’s Plan, sacré quant à lui « Meilleure Chanson Rap ». L’artiste canadien est monté
sur scène pour prononcer un discours de remerciements, mais surtout d’encouragements aux autres artistes
n’ayant pas été nominés (et oui, on vous le met en entier parce qu’il vaut le détour) :

« Je profite de l’opportunité que j’ai d’être ici pour parler à tous les jeunes qui regardent, tous les jeunes qui font

de la musique, tous mes pairs qui font de la musique avec leur cœur, qui font les choses de façon pure et qui

disent la vérité, je voulais que vous sachiez qu’il y a des millions d’avis. Donc ce n’est pas (par exemple) la NBA,

où à la fin de l’année, vous tenez un trophée parce que vous avez pris les bonnes décisions ou gagné les matchs.

Parfois votre victoire est dans les mains de personnes qui ne peuvent pas comprendre ce que c’est d’être un

enfant métisse du Canada ou une jeune fille d’origine espagnole(…) ou un frère de Houston, juste là, mon frère

Travis Scott. En vrai, pour résumer, ce que je souhaite dire c’est que tu as déjà gagné si tu chantes tes

chansons(…) si tu es un héros quand tu retournes chez toi, si des personnes qui ne gagnent pas très bien leur

vie sortent de chez eux quand il neige, quand il pleut, dépensent leur argent à acheter des billets pour venir

à tes concerts, tu n’as pas besoin de Grammy Awards (de récompense) Je vous le promets, vous avez déjà

gagné !« 

Drake

Toutefois, alors que l’interprète de Hotline Bling faisait une pause dans son discours, il a purement et simplement
été censuré par l’équipe technique des Grammys qui en a profité pour caler un jingle, forçant ainsi le rappeur à
écourter son discours critique vis-à-vis de l’organisation même de la cérémonie.

Bonus track : un peu de French Touch

Après la consécration des Daft Punk en 2014, c’est au tour du duo de musique électronique Justice de remporter un
prix avec leur album
Woman Worldwide, sacré « Meilleur Album Électro de l’Année ».


Sources :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :