LE R3CAP DE LA SEMAINE

#1 : Situation extrêmement tendue au Venezuela

La situation continue d’empirer au Venezuela, qui compte deux Présidents depuis le 23 janvier dernier, date à laquelle Juan Guaido, président du Parlement Vénézuélien, s’est autoproclamé Président. S’il a depuis été reconnu par plus d’une cinquantaine de pays dont les États-Unis, la France, le Royaume-Uni ou encore le Brésil, la situation continue de se tendre avec Nicolas Maduro, l’autre Président du Vénézuela, élu suite aux élections législatives de 2017.

Ainsi, Guaido a appelé ses partisants à faire mouvement vers les casernes de l’armée présentes dans le pays, et à promouvoir sa cause auprès des militaires, dont la majeure partie soutient toujours Maduro. Après de nombreuses manifestations particulièrement violentes, il recommande à ses soutiens d’agir « en paix« , alors que Nicolas Maduro persiste dans une attitude de défi. Ce dernier a d’ailleurs rappelé que les troupes vénézuéliennes se tenaient prêtes en cas d’attaque américaine.

Selon les premiers rapports, il semblerait que les manifestations lancées par Guaido n’aient pas eu l’effet escompté, les casernes étant gardées par les forces de l’ordre. Cependant, cela n’a pas empêché ses partisants de lire des tracts anti-Maduro au mégaphone et de les distribuer.

En début de semaine, le Président auto-proclamé avait déclanché une vague de protestations dans tout le pays, qui s’étaient traduites par de violentes manifestations ayant fait 4 morts et environ 200 blessés, selon Amnesty International. Des images de blindés fonçant sur la foule et écrasant des manifestants avaient fait le tour du monde, reprises notamment par Donald Trump sur Twitter, qui a fortement condamné ces actes. La communauté internationale retient son souffle, et appelle au calme dans un contexte toujours plus tendu.

#2 : Les manifestations du 1er Mai dégénèrent

Alors que la Fête du Travail bat son plein et que les manifestations se sont multipliées sur le territoire, et de nombreux débordements ont déstabilisé les rassemblements, notamment à Paris. Ainsi, les processions de la CGT et des syndicats se sont vues dépassées par les « Black Blocs« , Gilets Jaunes et passants : la majeure partie de l’attention médiatique a non pas été dirigée vers les syndicats, mais vers les fauteurs de troubles… Si les dégâts constatés sont mineurs, le niveau de tension a lui été palpable.

L’IGPN a ainsi été saisie après la diffusion d’une vidéo, tournée par un journaliste de l’agence Line Press, dans laquelle on voit un CRS lancer un pavé. Si l’on ne peut voir la cible de ce lancer ni l’homme ramassant son projectile, la séquence a toutefois suscité un tollé chez de nombreux internautes, et a été massivement relayée.

Autre incident durant les manifestations : la pseudo « attaque » de l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, elle aussi partagée par de nombreuses personnes. Des dizaines de manifestants ont en effet fait irruption dans l’enceinte de l’établissement, sous les yeux du personnel soignant. Présentée comme une attaque par certains témoins, l’incident avait été commenté par certaines figures du gouvernement. Christophe Castaner a ainsi tweeté « On a attaqué un hôpital » et « agressé son personnel soignant« , tandis que Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris assurait avoir eu connaissance d’images de surveillance
« absolument édifiantes », avant d’annoncer vouloir porter plainte.

Cependant, cette théorie a rapidement été démentie : en effet, il semblerait selon plusieurs témoins que les manifestants ont agi ainsi en réponse à un mouvement de foule. Chargés par des CRS, encerclés et cherchant à éviter les nuages de gaz lacrymogènes, ils se seraient alors dirigés vers le centre hospitalier. La thèse d’une agression des malades et du personnel a elle aussi été invalidée suite au témoignage de certains membres du personnel soignant. Interrogé par AFP, l’infirmier Jérôme Lecrecq déclare qu’il n’y avait « rien de violent, en tout cas envers nous« , avant d’ajouter que « c’était plus un état de panique, la peur de se faire taper, de recevoir quelque chose de la police, qu’une attaque« .

Ciblée par de nombreux messages sur les réseaux sociaux, la communication gouvernementale a quant à elle fait l’objet de nombreuses critiques, notamment pour sa réaction face à ce qui ressemble à une « fake news« . Les membres des partis d’opposition lui ont ainsi demandé des comptes, à l’image de Jean-Luc Mélenchon qui a qualifié le Ministre de l’Intérieur de « menteur, en plus d’être un incompétent » lors d’un déplacement à Marseille.

#3 : Une frappe massive de roquettes visant Israël tirées depuis Gaza

Durant la matinée de ce samedi, environ 200 roquettes ont été tirées depuis le territoire enclavé vers le sud et le centre d’Israël, selon AFP. Selon l’armée israélienne, plusieurs dizaines de projectiles ont été interceptés par le bouclier antimissile mis en place; le reste des roquettes se serait abattu sur des zones vides. L’attaque est notamment confirmée par le témoignage de nombreux civils sur les réseaux sociaux, vidéos à l’appui. Toutefois, l’étendue des dégâts ainsi que le nombre exact de victimes reste inconnus.

Cette attaque semble avoir eu lieu en réponse aux heurts ayant eu lieu la veille, lors de manifestations dans la bande de Gaza. Suite à l’agression de deux soldats israéliens, l’armée avait répondu par une frappe, tuant 4 Palestiniens.

En réponse à cette frappe, l’aviation israélienne a mené des frappes sur plusieurs zones tenues par le Hamas* (notamment sur deux rampes de lancement de roquettes) dont 3 ont été touchées, d’après une source du Monde. Les forces blindées ont quant à elle ciblé les avants-postes tenus par les rebelles, faisant 1 mort et plusieurs blessés. Le gouvernement de Benyamin Netanyahu a annoncé la fermeture des points de passage vers Gaza ainsi que ses zones de pêche.

L’attaque a depuis été revendiquée par une organisation palestinienne présente dans l’enclave, le Jihad Islamique. Alliée du Hamas, cette dernière a affirmé être « prête à poursuivre les tirs » vers des zones plus stratégiques, selon AFP.

Note : depuis le début de la rédaction de cet article, le nombre de roquettes tirées a varié entre une centaine et plus de 400 selon les sources.

Glossaire :

IGPN : Inspection Générale de la Police Nationale, c’est « le service à compétence nationale chargé du contrôle des directions et des services de la direction générale de la police nationale et de la préfecture de police ». Plus simplement, la « police des polices« 
Hamas : créé en 1987, c’est un mouvement islamiste palestinien, constitué d’une branche politique et d’une branche armée, principalement actif à Gaza. Il est considéré comme une organisation terroriste par les autorités israéliennes.

Sources :

Tensions au Venezuela :
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/05/au-venezuela-guaido-courtise-l-armee-a-laquelle-maduro-demande-de-se-tenir-prete_5458378_3210.html
https://www.bfmtv.com/international/le-venezuela-se-dit-pret-a-se-battre-et-a-gagner-en-cas-d-attaque-militaire-de-washington-1686315.html

Incidents durant les manifestations du 1er mai :
https://www.afp.com/fr/infos/334/pitie-salpetriere-le-scenario-dune-attaque-battu-en-breche-castaner-vivement-critique-doc-1g408b7
https://www.marianne.net/societe/paris-1er-mai-au-manifestation-reportage
https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/05/03/pour-les-syndicats-la-double-defaite-du-1er-mai_5457650_823448.html

Frappe de roquettes sur Israël :
https://www.afp.com/fr/infos/334/pluie-de-roquettes-contre-israel-un-palestinien-tue-dans-des-represailles-gaza-doc-1g566p3
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/04/l-armee-israelienne-bombarde-la-bande-de-gaza-en-represailles-a-des-tirs-de-roquettes_5458254_3210.html
https://www.lepoint.fr/monde/gaza-pres-d-une-centaine-de-roquettes-tirees-vers-israel-04-05-2019-2310830_24.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :