DISQSS #1 : introducing Chilla

Chilla – Bridget (Clip officiel)

MUN, cela vous dit quelque chose ? Si oui, vous pouvez continuer ce que vous étiez en train de faire; sinon vous pouvez plonger avec nous dans l’univers de Chilla, c’est parti !

Cet article a été écrit en partenariat avec le FORMAT RAP

C’est qui ?

Chilla, de son vrai nom Maréva Rana, est une rappeuse originaire de Suisse de 25 ans. Talentueuse et mêlant plusieurs styles (elle a notamment pour références Lauryn Hill, Billie Holiday, Youssoupha), elle a déjà eu l’occasion de produire un EP (Karma, sorti en 2017, produit par TEFA et comprenant 10 titres) et de faire les premières parties d’artistes comme Bigflo et Oli, Kery James ou encore Fianso.

Si elle décrit la musique comme sa seule passion dans la vie, il est intéressant de savoir que Chilla a pratiqué le violon dès 6 ans, en école privée, avant de se tourner vers le rap lors de son adolescence. Comme de nombreux autres artistes, il lui a été plus facile d’exprimer son ressenti au travers de ce style de musique que via un instrument, et elle est déterminée à se faire entendre.

Au travers du rap et chant, Chilla réussit à poser un flow appréciable tout en faisant très souvent mouche avec ses paroles. Féministe assumée tout en restant féminine, elle n’hésite pas à être crue et à provoquer pour délivrer un message critique sur la société actuelle.

On écoute quoi ?

Chilla vient de sortir son premier album studio, MUN, dont le démarrage commercial est salué par l’industrie musicale française, car il représente l’accomplissement d’un long projet, semé d’embûches. On notera la présence sur cet album de Kalash et Gros Mo, deux autres rappeurs qui ajoutent de nouvelles influences au style unique de Chilla.

Le succès de MUN en quelques chiffres :

2.146 ventes : 875 en physique / 216 en téléchargement / 1.055 en streaming (au 15 juillet)

Si ce succès paraît certes timide, il n’en est pas moins un témoin de la qualité du projet, et permet à Chilla d’obtenir la visibilité dont elle a besoin pour pouvoir continuer sur cette voie.

On en pense quoi ?

On en pense qu’on aimerait bien remplacer Aya Nakamura par Chilla. L’album de cette dernière est une vraie surprise dans un milieu musical qui a tendance ces derniers temps à devenir homogène, en ayant un véritable fond.

Les titres Dans le movie #1, Jungle, Bridget et Aimer sont particulièrement réussis, en démontrant un certain côté doux-acide des paroles de Chilla, tout en délivrant un flow qualitatif. Quant à La Nuit, écrit avec Youssoupha, il semble plus posé et abouti que les titres précédents, en laissant transparaître toute la profondeur de l’artiste.

Globalement, l’album entier s’écoute de manière naturelle, sans ordre pré-établi. Toutefois, afin de bien saisir l’ambiance et de profiter pleinement de la qualité du titre, munissez vous d’une bonne enceinte, ou d’un casque à isolation sonore : ça envoie du lourd, dans les textes comme dans les basses.

Note finale : 16/20

Au final, on apprécie l’album dans sa globalité : les paroles sont abouties, le style est unique et Chilla a clairement su saisir les opportunités pour dévoiler son flow qui s’adapte à tous types de titres.

Si son album n’a pour le moment qu’une faible visibilité, il est cependant une étape importante du parcours de la rappeuse, dont on espère un prochain album encore plus maîtrisé, conservant ce côté doux-acide qui fait toute sa force à Chilla.

Certes, on aurait aimé avoir une tracklist moins homogène et un peu plus de featurings, mais ce genre de détails n’appartiennent qu’à l’artiste…

Bonus track : le lien vers « MUN »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :