LE R3CAP DE LA SEMAINE

Le récapitulatif des trois actualités marquantes de la semaine du 22 juillet au 28 juillet 2019.

#1 : Greta Thunberg à l’Assemblée Nationale

Greta Thunberg, jeune figure suédoise de la lutte pour la préservation de l’environnement et militante pour le climat, s’est rendue à l’Assemblée Nationale ce mardi afin de prononcer un discours devant les députés français, pour ensuite débattre sur la question climatique. Initiée par Matthieu Orphelin, un collaborateur de Nicolas Hulot (ex-Ministre de la Transition Écologique et Solidaire), la rencontre, intitulée « Répondre à l’urgence climatique: regards croisés entre la jeunesse, les politiques et les scientifiques » a vu Thunberg dresser un bilan plutôt négatif de la situation actuelle.

Si elle confirme que le « […] monde ne va pas arriver à sa fin dans 11 ans […] », elle explique toutefois que d’ici 2030, de nombreux caps seront dépassés et empêcheront un retour en arrière pour le climat. Et ce, notamment au niveau du bilan carbone, responsable en partie de l’augmentation des températures autour du globe, tendance qui ne s’inversera pas si les gouvernements actuels ne prennent pas de mesure à effet immédiat.

Greta Thunberg a beaucoup fait parler d’elle depuis l’annonce de son passage en France. Si certaines figures publiques et politiques lui ont apporté leur soutien (à l’image des députés de la France Insoumise), de nombreux hommes politiques ont critiqué la candeur de la militante, comme Louis Alliot (député du RN) :

« J’aurai préféré […] écouter un grand scientifique sur l’état de la planète et les risques qui sont ceux qui menacent aujourd’hui notre société plutôt que cette égérie que l’on promène dans toute l’Europe et même dans le monde entier, et à qui on fait dire une récitation »

Louis Alliot, député RN des Pyrénées-Orientales

Ceci fait suite à la déclaration de la suédoise qui, rappelons-le, n’a « que » 16 ans :

 » Nous devenons les affreux, les affreux qui avons à dire ces choses très désagréables aux gens, car personne d’autre ne veut le faire, ou n’ose le faire […] « 

Greta Thunberg, militante pour le climat

#2 : Une chasse à l’homme au Canada

La petite bourgade de Gillam (comptant un peu plus de 1200 habitants) est actuellement le lieu d’une spectaculaire chasse à l’homme pour retrouver Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans.

Les deux jeunes hommes sont recherchés pour 3 meurtres : celui de Leonard Dyck, professeur de botanique de 64 ans et celui d’un jeune Australien de 23 ans, Lucas Fowler, et son amie américaine Chynna Deese, 24 ans. Leurs corps avaient été retrouvés le 15 juillet en Colombie-Britannique.

Dans leurs recherches des deux jeunes hommes, les forces de l’ordre ont déployé un impressionnant dispositif : drones, chien renifleurs, véhicules blindés, et plus récemment un Hercules C130 de l’Armée de l’Air canadienne, afin d’effectuer des reconnaissances aériennes de la zone de recherche.

Pour le moment, les forces de police et l’armée n’ont pas retrouvé les fugitifs; l’appel à témoin se poursuit donc, et les autorités exhortent les civils qui ont pu porter assistance aux deux jeunes hommes à se manifester. La police précise d’ailleurs dans un tweet que la région de Gillam est inhospitalière et difficilement praticable, car remplie de marécages abritant bêtes sauvages, moustiques et autres prédateurs.

#3 : Plus d’un millier de manifestants arrêtés à Moscou

C’est un nombre d’arrestations record qu’ont dévoilé les autorités de Moscou ce samedi : au total, 1.074 personnes manifestant dans la capitale pour des « élections libres » ont été arrêtées. La police de Moscou justifie ce nombre impressionnant d’interpellations par le caractère illégal de la manifestation, arguant que les personnes « [avaient] été arrêtées pour des infractions diverses au cours d’une manifestation non autorisée dans le centre de la capitale« .

Les forces de l’ordre, déployées en nombre, ont repoussé les manifestants qui défilaient dans l’avenue Tverskaïa et les ont dispersé dans les ruelles alentours, le tout avec fermeté. Ces mouvements de protestation font suite, selon le HuffPost, à une vague d’ « […] interpellations, interrogatoires et perquisitions qui ont visé toute la semaine les figures de l’opposition russe« , mouvements auxquels le gouvernement a décidé de répondre avec le plus de fermeté possible.

Dans un contexte de corruption des milieux politiques, d’instrumentalisation des forces de l’ordre et de presque dictature selon certains, la situation tend à s’aggraver, avec une nouvelle manifestation d’ampleur prévue le 3 août.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :